Qu'est ce que le nanisme ?

 

 

 

Il existe plus de 200 formes de nanisme dans le monde qui se résultent par différentes causes. La caractéristique universelle de toutes les formes de nanisme reste un retard significatif de croissance entraînant une taille nettement inférieure à la normale. La taille maximum d'une personnes de petite taille est 1m40.

Ces formes sont identifiées selon leur origine, la qualité du cartilage de croissance, des facteurs nutritionnels et des facteurs hormonaux. Il existe aussi des variations de la taille en fonction des ethnies.

La petite taille peut être associée à des anomalies mal-formatives ou à des troubles généraux. Les troubles les plus fréquents que peut ressentir la personne de petite taille sont :

 

  • Douleurs dorsales, lombaires et cervicales

  • Faiblesses, picotements ou fourmillements dans les membres inférieurs

  • Troubles respiratoires

 

Il n'y a aucun impact sur les capacités intellectuelles !

 

Une surveillance médicale et un traitement permettent de dépister des complications afin de pouvoir traiter et éviter des handicaps plus graves.

80% des personnes atteintes de nanisme ont des parents, des frères et des sœurs de taille moyenne. Certaines formes de nanisme sont simplement un changement génétique lors de la conception, des résultats sont alors visibles. Certains peuvent en hériter génétiquement d'un ou des deux parents.

Cette maladie génétique, qui se détecte au deuxième trimestre de grossesse, touche une naissance sur 20 000. Il est important de trouver un médecin spécialisé dans le nanisme pour les soins continus, surtout s'il y a des complications médicales ou orthopédiques.

Voici quelques maladies qui découlent du nanisme, les plus connues, à savoir qu'il existe 2 types de nanisme:

Le nanisme proportionné : La petite taille constitutionnelle, le retard de croissance intra-utérin et le déficit en hormone de croissance.

Le nanisme disproportionné :

  • l'achondroplasie,

  • l'hypochondroplasie,

  • la dysplasie épiphysaire multiple (ou polyépiphysaire), 

  • la maladie de Morquio,

  • le nanisme diastrophique,

  • la dysplasie spondyloépiphysaire tardive,

  • la dysplasie spondyloépiphysaire congénitale,

  • la pseudoachondroplasie,

  • l'ostéogénèse imparfaite.

logo aviq.jpg
logo_province_de_Liège.jpg

Devenir

BÉNÉVOLES !!

nous avons besoin

de vous!!

Consulter nos 

ANNONCES !!