L'inclusion, (Favoriser le vivre ensemble et la visibilité)

Il faut savoir que tout ce qui n'est pas "normal" engendre une différence, voir de nombreux préjugés. Les personnes de petite taille ont une apparence atypique qui n'entre pas dans le stéréotype de la personne handicapée, que ce soit pour les droits qui leur sont dû ou soit face aux considérations des autres.

Et pourtant...

Etre de petite taille ne doit plus avoir à se cacher ! Nous privilégions des activités exercées ensemble et nous nous abstenons nous de toute mise à l’écart. Ainsi grâce à nos activités sociales, beaucoup s'enrichissent.

Mixité et visibilité créent de la prise de conscience, de l’ouverture, du lien social. Les bénéfices de la visibilité et du vivre ensemble sont partagés : les personnes de petite taille sont pleinement membres du corps social citoyen, participants capables d’interaction et d’action,ce sont des personnes-ressources expertes dans leurs domaines de compétences et en capacité de contribuer à la société. Les personnes sans difficultés d’autonomie répertoriée témoignent, avec parfois une phase d’adaptation, d’un enrichissement, d’une prise de conscience et d’une expérience humaine de valeur à côtoyer des personnes de petite taille dans l’action au quotidien.

Le thème de la mixité touche à des questions profondes sur ce qui constitue notre société. L’activer, c’est aussi concrétiser un apport majeur du handicap : une société « mixte » et ouverte à la différence est plus riche, plus solidaire, plus humaine. Le handicap, lorsque on lui laisse sa place et que l’on s’ouvre à lui, est un éclaireur d’humanité.

ACCÉDER AU MONDE DU TRAVAIL

La question de la visibilité se pose également dans le domaine du travail. Dans les entreprises et administrations les actions de sensibilisation sont encore nécessaires, pour changer le regard.

Bien entendu, la sensibilisation n’est qu’un premier pas. Travailler ensemble est lié à des changements profonds dans l’entreprise : aménager l’environnement et les outils de travail, mettre en oeuvre des organisations du travail innovantes, créer un climat de confiance sur le long terme, prévenir la désinsertion professionnelle et les problématiques de santé au travail.

 

Un accompagnement par des organismes spécialisés est nécessaire dans ce domaine, que ce soit auprès de grands groupes ou auprès de petites et très petites entreprises.

OUVRIR LES ESPACES DE LOISIRS

Enfin, le lien social se construit bien sûr dans une large mesure grâce aux loisirs, aux vacances, à une pratique sportive ou artistique. Les loisirs, la culture sont, ou devraient être, des opportunités naturelles de mixité. Cependant, parmi les centres et accueils de loisirs pour enfants peut accueillir au moins un enfant de petite taille. C’est pourtant dès l’enfance que le changement de regard sur la petite taille s’opère.

Les blocages ou les réticences sont fréquents dans le domaine des loisirs. Il est question ici d’évolutions profondes des mentalités et des pratiques, qui touchent aussi les personnes de petite taille elles-mêmes et leurs parents : se présenter, demander sa place, accepter que soi-même ou son enfant exige des adaptations et des efforts de la part des autres, n’a rien de facile.

logo aviq.jpg
logo_province_de_Liège.jpg

Devenir

BÉNÉVOLES !!

nous avons besoin

de vous!!

Consulter nos 

ANNONCES !!